Des actions simples pour un développement rural

Publié le par Madagascan

Alors que la presse malgache tourne en rond autour des nouvelles péripéties concernant la préparation des élections (impression des 17,5 millions de bulletins pour chaque candidat, rapprochement Ny Hasina/Andrianarivelo...), j'ai décidé de mettre en lumière un fait peut être plus important que la validité des bulletins de vote: Le développement économique rural.

On le sait, le monde rural malgache souffre de nombreux maux, parmis lesquels on pourra citer l'isolement, l'absence de débouchés pour les cultures, la pression sociale et culturelle qui freine le développement de techniques agricoles plus efficaces, la déforestation par le tavy, le manque (l'absence, le plus souvent) de moyens mécaniques...

Parfois, quelques actions simples changent la vie d'une région. Exemple donné donc ce jour par Les Nouvelles, du coté de Manakara, ou un canal de drainage change la vie des paysans. Ce canal permet tout simplement d'assecher des marécages qui venaient jusqu'à innonder les rizières. Les rizières sont désormais correctement alimentées, et les terres assechées peuvent servir de nouvelles terres agricoles.

Coût des travaux? 111 millions d'ariary, soit environ 44.000 euros, convertis en 250 hectares de nouvelles rizières

Le nouveau défi de la commune d'Ambila, irriguer correctement ces marécages désormais assechés ... Et probablement l'adoption de techniques de culture du riz plus rationnelles telles que la technique nommée SRI, qui malgré le travail d'associations sur le terrain, a bien du mal à s'ancrer dans le quotidien des paysans malgaches.


http://www.les-nouvelles.com/default.php?file=article&mode=detail2&id=23444

Publié dans Economie

Commenter cet article