Vote dans le calme

Publié le par Madagascan

Edit du jour: Le journal Libération parles des élections malgaches:
http://www.liberation.fr/actualite/monde/221079.FR.php?rss=true



Dimanche 3 Décembre, les malgaches ont voté pour élire leur futur Président de la République.
L'état de la démocratie étant ce qu'elle est, certains redoutaient une journée mouvementée.
Visiblement, il n'en fût rien. Dans la très grande majorité des cas, le vote s'est passé dans le calme.
A priori, quelques soucis (d'organisation, volontaires?) ont empêché (comme pour chaque élection) certains d'aller voter (pas de carte d'électeur, et pas sur les listes), d'autres de trouver le bulletin de leur candidat dans le bureau de vote. Pour ce dernier cas, il importait aux candidats de fournir à une date précise les quelques 17 millions de bulletins, et certains, pris de court, ont dû distribuer les bulletins localement par leurs propres moyens. D'où les absences de bulletins dans certains bureaux de vote. Autre soucis, relevé à Toliara, certains bureaux de votes ont été montés dans la demeure des responsables de Fokontany... On imagine la pression psychologique que cela peut engendrer. Mais globalement, les gens ont pu voter dans le calme.
Les premiers résultats semblent donner Ravalomanana largement en tête, mais méfiance, les premiers résultats viennent majoritairement des bureaux de vote urbains (et de Tanà), alors que la majorité des votants habitent et votent hors des zones urbaines.
Sur la côte Est, Rolland Ratsiraka visiblement fait un bon score, y compris à Antsiranana. Son approche consensuelle, associée au nom Ratsiraka, a fait mouche, semble-t-il. Voilà un homme qui aura gagné au moins une aura nationale dans cette course électorale.

Pour la petite histoire, Pety Rakotoniaina à Fianarantsoa s'est encore fait remarquer en menaçant d'aller brûler le matériel de vote. Les forces de l'ordre ont empêché sont intervenus, et ont dû même forcer des barrages des partisans de Pety, qui faute d'avoir pu brûler les urnes, voulaient les intercepter. Il faut dire que visiblement, Pety Rakotoniaina s'est ramassé une belle gamelle obtiendrait un score très insatisfaisant dans sa propre circonscription. Nul n'est prophète en son pays...

Dans la liste des incidents, 3 urnes ont été dérobées à Toliara (encore un candidat déçu des résultats?), et Midi Madagasikara annonce un cocktail Molotov lancé à Toamasina, mais le corps de l'article ne reprend pas l'information... Le coktail a disparu?

Tous les candidats sont allés voter, bien sûr, sauf un, Daniel Rajakoba, qui par ailleurs fait partie de ceux qui contestent la légalité de cette élection. Candidat à une élection qu'il considère comme illégale, pour laquelle il ne va pas voter...  Pourquoi a-t-il dépensé autant d'argent en frais de campagne (caution, impression des bulletins, meetings, déplacements...) alors qu'il conteste l'organisation de l'élection, et ne va même pas voter? Il y a là une logique qui m'échappe.

On attend donc maintenant la "remontée" des PV de recette vers Tanà. Opération qui peut prendre un certain temps voire un temps certain. Enfin, la HCC pourra annoncer officiellement les résultats du premier tour. Au fil des jours, les décomptes seront publiés dans la presse, et l'on pourra se faire une idée des résultats finaux d'ici une semaine., probablement.

Je vois un enseignement majeur à cette journée électorale: Les malgaches désirent avant tout le calme et la stabilité. Pour preuve, l'extrême faiblesse des premiers résultats pour les candidats les plus virulents (Pety Rakotoniaina par exemple), la faiblesse des votes nuls et blancs, et visiblement le vote massif pour la continuité.  Comme je le disais plus haut, il semblerait que Rolland Ratsiraka tire convenablement son épingle du jeu, grâce à un discours modéré, qu'il a sû associer au nom de son oncle. Ce n'était pas gagné d'avance, on peut saluer la performance du maire de Toamasina. Nous verrons si le pouvoir en place lui laissera la possibilité de consolider cette nouvelle stature nationale ces prochains mois, où si des manoeuvres diverses le conduiront dans une impasse.

Publié dans Politique

Commenter cet article

Tattum 04/12/2006 20:16

Merci pour la synthèse, j'ai lu tout cela à toute vitesse ce matin, histoire d'avoir une première impression, car les résultats officiels ne sont pas pour tout de suite.