Agir plutôt que subir

Publié le par Madagascan

Toujours dans sa stratégie (gagnante jusqu'à présent) de provoquer les évènements plutôt que de les subir, Camile Vital et Andry Rajoelina ont constitué leur gouvernement d'ouverture. Et force est de constater que l'ouverture est réelle. Un premier ministre "hors parti" (mais clairement pro-Rajoelina), et deux ministres d'Etat TIM et Arema, l'inclusivité est bien respectée. Je ne m'étendrai pas sur la liste des ministres, tous les journaux l'ont publiée.

Evidemment, face à la défection de certains de leurs cadres (dont leur Secrétaire Général et co-dirigeant de la mouvance Ravalomanana Yves-Aimé Rakotoarison), la mouvance Ravalomanana, ou ce qu'il en reste, s'est fendue d'un communiqué de presse parlant de "non-évènement".
On notera toute la logique de produire un communiqué de presse sur un non-évènement.

Car bien évidemment, c'est réellement un évènement d'envergure. La HAT mâche le travail de la Troïka de la SADC, qui doit statuer le 31 mars sur la feuille de route. Avec un PM "compatible" et un gouvernement "inclusif" (5 ministres TIM tout de même), les chances sont grandes en effet que la SADC valide la feuille de route et le gouvernement de ce week-end.

On notera au passage que malgré les directives de "Dada", des cadres de la mouvance Ravalomanana ont fait défection. Ravalomanana pourra toujours crier que ces personnes se sont présentées à titre individuel. Mais le fait est que la "mouvance Ravalomanana" n'est plus. Elle est divisée. Elle est cassée.

Nous avons donc eu deux évènements de taille ce week-end: La naissance du gouvernement d'ouverture, et la mort de la mouvance Ravalomanana. En attendant de voir si le dénouement de tout cela se jouera effectivement le 31 mars.

Publié dans Politique

Commenter cet article