Enfin une solution crédible à la crise politique

Publié le par Madagascan

C'est probablement par un docteur en médecine, employé au Ministère de l'Education Nationale, que viendra la résolution de la crise politique actuelle.

 En effet, le Dr Pedersen Razafindralaivola, par le biais de ses recherches sur le don de guérison de certains malgaches, a pu entrer en contact avec les Vazimba, les premiers habitants de Madagascar. L’affaire ne fut pas aisée, car ces Vazimbas sont vivants mais invisibles. Mais par le biais de ces guérisseurs capables de réduire une fracture par un simple massage avec de la salive, il a pu entrer en contact avec ces petits êtres que sont les Vazimba.

 Quel rapport avec la crise politique, mes direz-vous ? C’est que le Dr Razafindralaivola, lors de ses échanges avec les Vazimba, a reçu un message concernant la crise politique. Car les Vazimba ont beau être invisibles, ils n’en sont pas moins parfaitement au courant de l’actualité. Ce peuple invisible a donc proposé une alliance malgacho-vazimba, afin que les Vazimba reviennent en surface et reprennent leurs terres. C’est à cette condition-là que la crise politique malgache prendra fin, car celle-ci est en vérité liée à une ancienne condamnation proférée par les Vazimba à l’encontre des « étrangers » (comprendre les malgaches d’aujourd’hui).  Paraît-il que depuis l’indépendance, les dirigeants successifs ont toujours méconnu voire refusé la nécessité d’une alliance avec les Vazimba.

 Quel grave manque de lucidité des dirigeants successifs ! Que serait Madagascar aujourd’hui si ce pacte avec les Vazimba avait été fait ? Nul doute que Madagascar serait le dragon de l’Océan Indien, que l’Afrique du Sud ne serait qu’un petit pays sans poids, et que des milliers de migrants illégaux arriveraient de Maurice, des Comores, et même de Mayotte, qui ne serait jamais devenue française, forte de l’exemple malgache. La Réunion vivrait du tourisme des malgaches venus dépenser leur argent et bénéficier d’une différence Ariary/euro alléchante.

 Je sais, tout cela est complètement rocambolesque. Mais telle est Madagascar. Des scientifiques peuvent encore croire au surnaturel.

En 2008, j’avais déjà rédigé un papier sur un professeur de Médecine (encore un médecin), qui affirmait avoir trouvé un remède contre le HIV à base de plantes (et de croyance en Jésus Christ).


http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=14059:sortie-de-crise-une-solution-inedite-malgacho-vazimba&catid=45:newsflash&Itemid=58

http://afriquehebdo.com/180723668-sortie-de-crise-une-solution-inedite-malgacho-vazimba

 

Sortie de crise: Une solution inédite malgacho-vazimba

Ce n’est pas une blague mais le message des Vazimba reçu par le Dr. Pedersen Razafindralaivola. Médecin diplômé d’Etat de la faculté de médecine d’Antananarivo, ce jeune homme travaille au service médico-social du ministère de l’Education nationale. Il a mené des recherches sur le don de guérison de nombreux Malgaches. Car sans qu’on puisse apporter des preuves scientifiques, des Malgaches peuvent guérir par un simple massage avec de la salive un os cassé ou une brûlure profonde... Pour soigner les mêmes problèmes, la médecine occidentale a besoin de médicaments et de plusieurs semaines, sans parler des cicatrices. Les pérégrinations de ce médecin dans toute l’île et ses contacts avec des guérisseurs lui ont permis de remonter dans le temps et d’avoir la confiance des ancêtres encore « vivants mais invisibles » de ces guérisseurs. Ces ancêtres-là ne sont personnes d’autres que les Vazimba, réputés être les premiers habitants de Madagascar. Notre interlocuteur explique que les guérisseurs ne lui permettent pas de rencontrer directement les Vazimba. En revanche, il a pu les sentir et vérifier que les Vazimba étaient de petite taille (40 à 50 cm) et avaient les pieds dont les orteils allaient vers l’arrière. Il a pu dialoguer avec eux.

Interrogé par ce médecin sur la situation actuelle, ces Vazimba lui ont répondu : « Les premiers migrants (les Indonésiens et les Austronésiens) venus à Madagascar ont rabaissé les Vazimba. Nous étions donc obligés de revenir dans les grottes. 15% des Vazimba ayant contracté des alliances de mariage avec ces étrangers ont refusé de suivre les autres. Ce refus nous a obligés de les damner à devenir des « kalanoro » (des esprits en qui des Malgaches croient et qui sont réputés porter chance en affaires). Quant aux étrangers, nous leur avons dit qu’ils feraient avancer le pays mais qu’ils reculeraient inexorablement comme la forme des pieds des Vazimba. C’est la source des crises répétitives et celle que les Malgaches vivent actuellement est près d’aboutir à une guerre civile. Pour y remédier, il faut une alliance malgacho-vazimba. Sans cela, il se peut que les Vazimba reviennent en surface pour reprendre leurs terres bénies de Dieu ». Ces Vazimba affirment qu’ils sont les descendants de deux enfants handicapés issus de parents différents mais abandonnés et sur qui Dieu veillent en les permettant de se positionner sur une partie du Gondwana devenue Madagascar plus tard.

Ils avancent avoir aidé les Malgaches à retrouver l’indépendance. Mais les dirigeants successifs ont refusé ou méconnu la nécessité de nouer l’alliance malgacho-vazimba. Celle-ci est pourtant censée casser la condamnation proférée par les Vazimba contre les étrangers, devenus Malgaches depuis, venus envahir leurs terres. Pour étayer ses propos, notre interlocuteur compare la situation de Maurice à celle de Madagascar :

« L’île sœur n’a pas les mêmes ressources que nous. Mais leur PIB est 15 fois supérieur à celui de Madagascar alors que l’écart était de 2% pendant la 1ère République. Nous avons tout et si nous avons élu par deux fois certains présidents, cela veut dire que ces personnes étaient censées avoir réalisé quelque chose. Malgré tout, la crise revient toujours à cause de la condamnation des Vazimba. Ayant découvert cette vérité chez ces derniers, il y 2 ans, je ne peux plus me taire devant l’aggravation de la situation. Quant à ceux qui ne croient pas à ce message, ils devraient se rappeler l’avertissement de Noé dans la Bible avant le déluge ».

Publié dans Insolite

Commenter cet article

serrurerie paris 17/02/2015 13:07

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

agence de redaction web madagascar 25/02/2014 06:55



Agence SEO madagascar 10/10/2013 15:29


 Le folklore malgache est rempli d'êtres aux pouvoirs surnaturels et plus ou moins bienveillants qui ne veulent qu'aider leur prochain en échange de pactes secret ou autre accord mystique.
Jusqu'ici cependant, aucun ne s'est mêlé de politique! Si les propos du cher docteur pousseront certains à débiter des remarques ironiques ou goguenardes,  nous nous contenterons de dire
pour notre part qu'il faut de tout pour faire un monde!

newsafrique 14/08/2013 12:21


les deux peuples doivent s' unir pour retrouver la paix et faire avancer le pays dans une prospérité sociale et économique